Dans un avis transmis au ministère du Travail, l’Unédic souligne le risque d’illégalité du correctif apporté sur le calcul du salaire journalier de référence afin de ne plus pénaliser les demandeurs d’emploi qui ont connu des périodes de congé maladie, de maladie, ou d’activité partielle.
Les nouvelles dispositions du projet de décret pourraient être contraires au Code du Travail.

Enfin, le 12 mai 2021, le Gouvernement a transmis le nouveau projet de décret correctif pour consultation aux partenaires sociaux.